Ce numéro du St Martinfo fait une très large place au Comité de Jumelage qui a permis d’unir, en 1989, les communes de St-Martin-le-Beau, la tourangelle, et de Cervelló, la catalane. Une union qui se fonde sur l’amitié, le respect mutuel et le sens de l’accueil. Une union dont le point de départ est la venue d’un homme, Josep Tarradellas, natif de Cervelló, qui trouva refuge dans notre commune, en raison de son opposition farouche au régime franquiste qui l’obligea à quitter sa Catalogne natale à la fin de la guerre civile espagnole (1936-1939). À St-Martin-le-Beau, en homme libre, il put continuer son combat jusqu’à son retour à Barcelone en 1977, une fois la démocratie retrouvée en Espagne. C’est son histoire et celle du Comité de Jumelage que je vous invite à découvrir. Un comité aujourd’hui très actif, qui permet des échanges intenses et qui s’évertue à créer des moments festifs, comme la paella géante, que cuisinent pour nous nos amis Catalans, ou l’omelette, géante elle aussi, dont nous les régalons. À ce titre, j’adresse tous mes remerciements et tout mon soutien aux membres du comité pour le formidable travail qu’ils accomplissent, tout au long de l’année, avec engagement et conviction.

 

Alors que des Saint-Martinois pensent d’abord aux autres en s’investissant pour le bien commun, d’autres semblent oublier qu’ils vivent en communauté, avec tout le respect que cela implique. Àplusieurs reprises, des habitants de notre commune se sont plaints, à juste titre, de voir voler au dessus de leurs têtes et de leurs maisons des drones, au mépris de leur sécurité et de leur vie privée. Outre les risques que font courir ces vols en cas de perte de contrôle, je veux rappeler ici qu’il est interdit de filmer qui que ce soit sans son autorisation. Nous y veillerons avec fermeté.

Enfin, à quelques semaines maintenant de la fin d’année, je vous invite à donner tout leur sens aux mots « solidarité » et « générosité ». En venant au marché de Noël et au Téléthon vous en ferez preuve. Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année en famille et je vous donne rendez-vous, le vendredi 5 janvier, pour la cérémonie des vœux.