Imprimer cette page

Frelons asiatiques

Frelons asiatiques
Actu publiée le13Juil2021

Arrivé en France en 2004, les frelons asiatiques ont rapidement envahi la plupart des départements Français.
L’Indre et Loire et la commune de Saint Martin le Beau n’échappe malheureusement pas à cette règle. Au cours de quelques balades l’hivers dernier, M. Perrotin a pu constater une bonne douzaine de nid aux abords du bourg, en lisière de la forêt ainsi qu’à proximité des maraichers.

Prédateurs des abeilles domestiques (productrices de miel) et sauvages, les frelons asiatiques, considérés comme espèces invasives, peuvent décimer une ruche en seulement quelques jours. Cela entraîne de grosses conséquences pour les abeilles elles-mêmes mais aussi pour la pollinisation des fleurs, arbres fruitiers et cultures. Ils représentent également un danger pour l’homme lorsque des colonies trouvent refuges à proximité des habitations. La destruction des nids doit être effectuée par un professionnel.

L’un des moyens de freiner l’expansion des frelons asiatiques est leur piégeage, avec l’arrivée des premiers rayons de soleil en fin d’hivers (vers mars), le piégeage des fondatrices permet de limiter le nombre de nid à venir. A compter de mi-juin, le piégeage permet de capturer les ouvrières et ainsi d’affaiblir les nids présents.
Des pièges simples, efficaces et économiques de fabrication maison avec des bouteilles en plastiques permettront à tous de lutter efficacement (voir dessin joint). L’appât est constitué d’un mélange de 1/3 de sirop de grenadine (ou de cassis), 1/3 de vin blanc et 1/3 de bière brune.

De plus amples renseignements peuvent être pris auprès de l’IRBI (Institut de recherche sur les frelons asiatiques à Tours) ou auprès des syndicats apicoles tourangeaux.

frelons_asiatiques.jpg